Juin 082021

Laura et Raphael habitent dans une ancienne maison de gardien de voie de chemin fer avec leurs deux jeunes filles. Mais quand la famille s’agrandie, l’espace parrait directement plus petit!

Le projet de cette extention visait donc à créer une chambre supplémentaire à l’étage de leur maison.

(En hiver… en Normandie… avec cette petite famille qui habitent à l’intérieur… ) pour faire simple… 🙂

Maison avant extension
L’idée de départ était celle ci, avec en prime l’envie de dépasser le mur porteur de la cuisine située en dessous de l’extension.

Le positionnement de la chambre était important car il allait déterminer le déport dans le vide (ne pouvant pas être trop grand à cause d’une fenêtre du rdc) et déterminerait en même temps l’emplacement de la porte de la chambre (dans mon esprit le plus au centre possible mais contraint par l’intérieur existant.

Les mains en l’air !

L’ensemble est fabriqué en Douglas, laine de bois, panneaux de fibres de bois, ardoises.

Vue de la pénétration sur la maison existante

Au final, l’accés se trouve bien centré, avec une petite marche prolongée jusqu’au mur du côté du Velux pour descendre dans la chambre, s’assoir, lire sous le puis de lumière de velux.

L’ensemble étant quelque peu biscornue et les contraintes (structurelles, esthetiques) multiples, nous avons avancé pas à pas pour trouver les meilleures compromis possible à chaque étapes de construction.

Avant de raccrocher la glycine…

Le bardage est le même que celui existant de la partie du rdc, ce qui permet de créer un ensemble cohérent au final.

Oct 012016

Cette petite extension en ossature bois est un local technique, ET de rangement… pour Laurent et sa famille. 

Le bardage à couvre joint est en pins douglas. La couverture est en tôles bac-acier noir renforcés car nous sommes près de la mer…

?

local laurent.

local laurent 2

© 2010 Des arbres aux hommes